Gastronomie

Recette Badam Biscuits pour 70 gâteaux !

Badam Biscuits ou Biscuits Aux Amandes. Et oui, à  l’île Maurice, on aime les petites pâtisseries, surtout si elles accompagnent notre fameux « ti dite« .

Comme vous l’aurez deviné et pour ceux qui ne le savaient pas, en effet ici on parle de badam en ce qui concerne les amandes.

Almond, en anglais. Amandes, en français. Badam, en indien, mot qu’on retrouve donc ici aussi à l’île Maurice.

Les ingrédients 

  • 500 g de farine
  • 125 g de poudre d’amandes
  • 250 g de beurre doux (beurre plume, creamery butter de préférence)
  • 250 g de sucre glace
  • 1 cuillère à café de baking powder ou levure chimique
  • 1,5 cuillère à café d’essence d’amande
  • 1 oeuf
  • Amandes effilées

Préparation des Badam Biscuits

Dans un bol, mélangez le sucre et le beurre.

Astuce : si vous n’avez pas de sucre glace, mixez tout simplement la même quantité de sucre blanc, c’est même ce que préfère notre pâtissière du jour.

Ajoutez l’essence d’amande, la poudre d’amandes, la farine tamisée à laquelle vous aurez préalablement incorporé le baking powder.

Formez une boule et laissez reposer 15 minutes.


Préchauffez votre four. Formez les biscuits.

Ici une méthode rapide que j’ai découverte grâce à mon amie, pâtissière du jour : Découpez la boule en deux. Prenez chaque partie et formez les comme des « baguettes ». Puis découpez-les selon la taille désirée.


Beurrez votre plaque. Badigeonnez d’un oeuf battu vos biscuits. Parsemez d’amandes effilées.

20 minutes à 180 degrés. Surveillez la cuisson à partir de 15 minutes, surtout si vous avez découpé vos gâteaux plus petits.


70 petites pâtisseries, c’est possible ? Oui. Ici comme vous le constatez sur les photos, nous avons découpé nos gâteaux assez gros, ce qui nous a permis d’obtenir 35 gros et savoureux biscuits. Mais en les découpant plus petits, vous arriverez à obtenir le double. Vous pourrez naturellement les conserver dans une boîte hermétique ou faire une petite invitation à la maison et les partager. Oui, l’hospitalité des mauriciens n’est plus à prouver. Et il est agréable pour beaucoup d’habitants ici d’avoir réuni chez lui, famille et amis pour déguster de bons petits plats. Ah la la, à quand Pekin Express à l’île Maurice, me direz-vous ? Les compétiteurs seraient sûrs d’avoir un bon repas qui les attend le soir chez l’habitant.

Découvrez ici la gastronomie mauricienne.

2 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :