Les conditions pour obtenir la nationalité mauricienne

Obtenir la nationalité mauricienne réclame, en effet, certaines conditions.

Premièrement, revoyons ensemble les différents cas de figure qui vous permettent de prétendre à la nationalité mauricienne.

Trouver votre prochain hôtel de rêve à Maurice avec notre partenaire Tripadvisor

Citoyen de naissance

En premier lieu, une personne est citoyenne mauricienne si :

  • elle est née à Maurice et,
  • un des parents qui a déclaré l’enfant est de citoyenneté mauricienne.

Citoyen par descendance

Une personne née à l’étranger peut prétendre à la nationalité mauricienne si :

  • un de ses parents est citoyen mauricien de naissance et n’a pas renoncé à sa citoyenneté. En revanche, nous vous conseillons de faire les démarches pour la double nationalité avant sa majorité.

Citoyen par adoption

Un mineur qui n’est pas mauricien peut devenir citoyen de Maurice si :

  • un citoyen mauricien l’a adopté,
  • les démarches ont été faites légalement à Maurice. La Cour Suprême de Maurice rend l’ordonnance d’adoption. Vous devez remettre ce document au bureau du Premier Ministre qui émettra le certificat de nationalité mauricienne.

Citoyen par enregistrement

Un citoyen du Commonwealth peut s’enregistrer comme citoyen mauricien si :

  • il a résidé à Maurice pendant une période continue de 5 ans précédant immédiatement la demande. Dans certains cas particuliers, cette durée peut être ramenée à un an.

Le conjoint étranger d’un citoyen mauricien peut obtenir la nationalité mauricienne, si :

  • il réside avec son conjoint sous le même toit conjugal à Maurice pendant une période de 4 ans, précédant immédiatement la date de sa demande. Toutefois le conjoint étranger pourra faire sa demande de permis de résident durant ce laps de temps.

Citoyen par naturalisation

Un citoyen non membre du Commonwealth peut obtenir la nationalité mauricienne si :

  • il a résidé à Maurice sur une période continue de 12 mois précédant la date de sa demande et pour une période cumulée d’au moins 5 ans.

En vertu de l’article 9, paragraphe 3, de la loi sur la citoyenneté mauricienne, un investisseur peut être naturalisé en tant que citoyen mauricien si :

  • il a investi une somme d’au moins 500 000 dollars américains à Maurice et s’il a résidé à Maurice pendant une période continue d’au moins 2 ans précédant la date de sa demande.

Organisez votre prochain voyage à Maurice avec Lastminute

Perdre sa nationalité mauricienne, est-ce possible ?

Dans certains cas, oui.

Par exemple, toute personne qui était un citoyen mauricien et également un citoyen d’un autre pays et qui a atteint l’âge de 21 ans entre le 12 mars 1968 et avant le 1er mai 1995 a automatiquement perdu sa nationalité mauricienne en obtenant le certificat de naturalisation de l’autre pays.

Toute personne ayant renoncé à sa nationalité mauricienne à un moment donné de sa vie peut faire les démarches pour l’obtenir à nouveau, si elle a l’intention de retourner vivre à Maurice. Pour cela, elle doit s’adresser au bureau du Premier Ministre.

Pour avoir les coordonnées de la Citizenship Section : http://dha.pmo.govmu.org/English/Mandate/Pages/CITIZENSHIP.aspx

En conclusion, tous les citoyens de Maurice, qui le sont par naissance, descendance, adoption, enregistrement ou naturalisation, peuvent obtenir un passeport mauricien.

Pour connaître les démarches pour obtenir le passeport mauricien

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
RSS
Follow by Email
YouTube
YouTube
Instagram